SENIORS FILLES 1
NATIONALE FEMININE 1 (Poule A)




EFFECTIF NF2 SAISON 2017-2018

Ci dessous, l'effectif complet de l'effectif de l'équipe qui défendra les couleurs d'Armentières en Nationale 2 Féminine.






ARMENTIERES - VOIRON

C’est donc avec une défaite que les Armentiéroises terminent la saison 2016-2017 de Nationale 1 féminine, et joueront désormais la saison prochaine en Nationale 2, championnat qu’elles avaient pourtant survolé de main de maitre la saison dernière.


Les photos de la rencontre.

L’objectif de cette dernière rencontre était d’offrir une victoire à ses supporters, mais force et de constater que la dernière période aura été fatale aux locales. La rencontre avait pourtant bien débuté. Armentières tenait bon lors de cette rencontre, prenant même jusqu’à 12 points d’avance dans la troisième période. Mais Voiron aussi cherchait une victoire, et son maintien en Nationale 1. Tout s’est donc jouer lors de la dernière période. Les Voironnaise entraient sur les parquets avec une défense très agressive, semant le doute dans le jeu Armentiérois, qui commettait bon nombre de fautes et qui se retrouvait déstabilisé. Voiron, accélérait son rythme en fin de rencontre, et la victoire Armentiéroise que l’on croyait acquise s’envolait peu à peu, et c’est ainsi que la saison des Armentiéroises se terminait sur une dix-neuvième défaite, 74-83.

ARMENTIÈRES – CENTRE FÉDÉRAL. 01/04/2017.

C’est sans Laurianne Zwolinski, blessée, et Eva Marsac, qui a dû quitter légion dans le cadre de ses études, que les filles de la vallée de la Lys accueillaient les pensionnaires du centre de formation de la fédération française de basket-ball ce samedi 1 avril 2017. Armentières s’était incliné de 4 points le 3 décembre dernier lors du match aller, 65-61. Une victoire aurait fait plaisir aux supporters, mais difficile d’y croire après ces 17 défaites de la saison, et pourtant …


Les photos de la rencontre.

L’entame de match montrait deux formations rapides et deux défenses sérieuses. Aucune équipe n’arrivait à faire la différence sur l’autre, et l’adresse n’était pas vraiment au rendez-vous. Mais, deux paniers primés Armentiérois donnaient du souffle aux locales. L’entrée en jeu de Noémie Messi Fouda et Salomé Philippon qui marquaient, permettait à Armentières de terminer le premier acte sur un 19-13.

Un gros collectif en deuxième période offrait quelques points d’avance à Armentières, mais La défense adverse se mettait en place et les protégées d’Arnaud Guppillotte utilisaient leur 24 secondes de possession pour poser leurs systèmes offensifs et recoller au score, 26-24, 17°. C’était sans compter sur la présence explosive de Noémie Messi Fouda qui dominait les rebonds, et la vitesse de Juliette Duflo et Salomé Philippon, et à la pause le score était de 36-28.

Alors que les protégées de Stephane Lalart avaient habitué leur public à des troisièmes périodes ratées, elles démarraient forts et profitaient des erreurs de défense adverses pour grignoter quelques points supplémentaires, le tout, sous la colère du technicien Parisien. Caroline Lalart n’hésitait pas à s’exercer brillamment à 3 points, et l’ultime période débutait sur un 51-44. Rien n’était encore fait.

Hésitantes à jouer les 1 contre 1, l’adversaire recollait dangereusement au score, 51-48, 34°. Mais peu à peu, une certaine confiance s’installait pour Armentières qui n’hésitait plus sur les duels individuels et la légère avance augmentait. Dominant les rebonds en fin de rencontre, jouant sur des contre-attaques rapide, les Noires et Blanches creusaient un bel écart pour finalement s’imposer sur le score de 69-53.

ARMENTIERES – CHARNAY. 18/03/2017

Après deux rencontres à l’extérieur, et la catastrophique rencontre face à Franconville, les Armentiéroises retrouvaient les parquets de Léo avec la venue de Charnay basket pour cette dix-neuvième journée, dans un championnat interminable !


Les photos de la rencontre.

Pourtant, au vue des pales prestations passées, Armentières montrait une combativité incroyable en début de rencontre. Interceptions, vols de balles, mais la pénétration dans la raquette adverse restait très difficile. Et la moindre erreur se payait cash, Charnay savait gérer ses contre-attaques. Mais les locales tenaient bon, notamment grâce à une grosse présence aux rebonds défensifs, ne laissant que très rarement de seconde chance à l’adversaire, (12-16, 10°).

Et lorsqu’Armentières recollait trop au score avec notamment quelques paniers primés, l’adversaire réagissait aussitôt en imitant les locales, jouant de son adresse à longue distance, mais sans toutefois réussir à creuser l’écart. La défense locale tenait bon. (17-19, 12°). Les SOA avaient beaucoup moins de réussite aux shoots, mais son jeu défensif lui permettait de rester au contact, jusqu’à ce que Charnay joue de sa parfaite adresse à l’approche de la pause, prenant un certain avantage, 29-43, 20°.

De retour sur les parquets, les protégées de Stéphane Lalart en défense de zone, bloquait totalement son adversaire. Il fallait atteindre près de 5 minutes pour voir le premier panier ! Mais un premier panier adverse suivi de beaucoup d’autre … Armentières encaissait un 10-0 avant que Céline Girard stoppe cette suite avec un panier primé. Bien insuffisant au vue de l’adresse des Charnaysiennes qui faisait tout simplement craquer les locales en remportant cette période 8-19 !

Fatiguées, Armentières continuait à se donner pour son public. La défense de zone semblait efficace, mais le mal était fait. Comme depuis le début de saison, il y a toujours une période où les locales craquent. Aujourd’hui, la troisième période aura été fatale face au co-leader. Pourtant, Armentières, qui s’était totalement oublié lors des derniers matchs, à remontré une envie ce soir, hélas, le manque de réussite est toujours présent.

Défaite 47-77.

ARMENTIERES – GEISPOLSHEIM. 25/02/2017.


Vacances, résultats décevants, ou Rallye des Routes du Nord, toujours est-il que la salle était bien vide pour cette seizième journée de championnat, en effet, moins de 100 personnes avait fait le déplacement sur les parquets de Léo.

Les photos de la rencontre.

Et c’est sans Laurianne Zwolinski, blessée que débutait la rencontre. L’entame de match semblait équilibrée, avec un jeu très rapide. Mais le jeu des Geispolsheimoises proposait une circulation de balle ultra rapide, ce qui permettait de déstabiliser la défense Armentiéroise, 9-9, 5°. Mais, l’adresse adverse était au rendez-vous alors qu’Armentières se contentait de shooter à longue distance, ne sachant pas passer la défense adverse. 14-24, 10°.

Un panier primé de Gaétane Merlot dès l’entame de la deuxième période laissait espérer une période plus sereine. De plus les locales bloquaient totalement les attaques des filles du Bas Rhin lors des deux premières minutes. Hélas, l’invité du jour s’adaptait et enchainait à nouveau les points. Geispolsheim dominait les rebonds, mais l’écart restait stable, Armentières ne réussissait pas à le réduire. Et, même si l’adversaire semblait perdre de son adresse, la domination aux rebonds offensifs lui permettait d’obtenir des tirs de deuxième, troisième, quatrième chance !!! A la pause l’écart restait de 10 points, notamment grâce à un panier primé de Salomé Phillipon, 32-42.

De retour des parquets après la pause, alors que tout semblait encore possible, l’entame de seconde mi-temps allait faire comprendre qui était maitre du terrain. La défense imperméable et le rythme imposé par les protégées de Patrick Lazare infligeait un 13-0 aux Armentiéroises. Les locales ne marquaient que 6 points lors de la troisième période, le tout, sous le calme olympien du technicien Armentiérois, qui semblait se résigner à une lourde défaite.

Alors que les Alsaciennes pouvaient se contenter de gérer leur avance lors de la dernière période, elles enfonçaient un peu plus le clou, non sans mal, en enchainant contre-attaques et tirs primés ! L’adversaire aura fait plus de 500 kilomètres pour obtenir deux points supplémentaires au championnat. La fin de championnat va être très longue ! Score final 55-81.


ARMENTIERES – LE HAVRE. 04/02/2017.

Le Havre tenait à rester accroché au podium de NF1 et a réalisé un match quasi parfait face aux joueuses de Stéphane LALART.


Les photos de la rencontre.

Les Armentiéroises, dans l'échec offensif en première mi-temps, voyaient les normandes compter 14 points d'avance à la mi-temps grâce à la très bonne prestation de Marie Ange MFOULA, très axé sur le catch and shoot.

Noémie MESSI FOUDA, au combat durant l'ensemble de la partie, et ses partenaires ne parvenaient pas à rester au contact des joueuses de Laurent CHAMU.

Nya JORDAN, la puissante intérieure adverse creusait l'écart, et malgré un sursaut dans le 4ème quart temps, remporté par les coéquipières de Juliette DUFLO, la victoire s'en allait pour les Havraises.

Déplacement ce week-end à Villeurbanne que les Armentiéroises avaient fait douter au match aller !


ARMENTIERES – IFS. 21/01/2017.

Cruelle défaite pour les joueuses Armentiéroises. Engagées dans un véritable mano à mano tout au long des 40 minutes, les locales ont perdu ce match dans la dernière minute.


Face à une belle équipe normande, les partenaires de Gaétane MERLOT auront fait douter un des ténors du championnat. Cependant l'énergie d'Elodie PELISSOU et de Pauline BETIS auront eu raison des efforts nordistes.

Les dix joueuses de la vallée de la Lys peuvent être fières de leurs prestations, et il est certains qu'avec des matchs de ce niveau-là, les victoires devraient arriver en 2017.

Prochain rendez-vous samedi prochain dans le Cotentin face à La Glacerie avant de recevoir Le Havre le 04 février pour le prochain challenge salle Léo Lagrange !

Défaite Armentiéroise, 65-70.


ARMENTIERES – LA TRONCHE MEYLAN. 10/12/2016.

Avec la réception de la Tronche-Meylan, leader de cette poule A, la tâche s'annonçait rude pour les Armentiéroises.


Les photos de la rencontre.

La partie commençait et voyait les locales se mettre en valeur à l'image d'une Noémie Messi-Fouda très en vue des deux côtés du terrain. Armentières mettait en échec les joueuses de la banlieue de Grenoble pour compter jusqu'à dix points d'avance.

Le deuxième quart temps montrait les joueuses de Mickael Cortay revenir dans le match sans pour autant prendre le large, dû en grande partie à une adresse aux tirs défaillante (33% à 2pts et 0% à 3pts en 20 minutes). Du côté d'Armentières, les ballons perdus ne leurs permettaient pas de scorer et de maintenir leur avance.

A la mi-temps le score était de parité, 22 - 22.

Au retour des vestiaires, Armentières subissait l'intensité défensive tout terrain proposé par La Tronche Meylan et ne trouvait que peu de tirs ouverts. A l'inverse, les leaders adverses jusque-là absentes, en l'occurrence Charline Fréminet et Guiday Mendy, sonnaient la charge et scoraient. Ainsi après 30 minutes, les visiteurs gagnaient de 10 points. L'écart final restera de 10 points, car après avoir compté jusqu'à 16 longueurs de retard, les valeureuses Armentiéroises fournissaient ensemble un dernier effort pour limiter la différence entre les deux équipes.

Malgré la défaite, il faut retenir l'envie et le combat réalisé par les filles ce samedi, avec un groupe recomposé (présence de Juliette Boucher et Isabelle Lienard-Legars, évoluant en équipe 2) dû aux blessures de Lauriane Zwolinski, Helena Akmouche et Salomé Philippon.

La trêve qui arrive va permettre à tout le monde de se reposer et de se soigner afin d'attaquer la seconde partie de la saison et l'opération maintien qui au vue de la prestation face au leader parait loin d'être impossible !


ARMENTIERES – FRANCONVILLE. 12/12/2016.

2 victoires pour 4 défaites. Après la défaite face à Franconville, tel est le bilan pour les joueuses de Stéphane Lalart. Le bilan n'est pas des plus flatteurs mais cependant des motifs d'espoirs sont réellement présents et surtout il reste encore 16 journées de championnat.


Les photos de la rencontre.

Samedi, les Armentiéroises ont réalisées durant les 15 premières minutes une démonstration de basket. Elles asphyxiaient les banlieusardes parisiennes en défense et elles étaient présentes dans tous les domaines offensivement ! A la mi-temps le public venu en nombre ne pouvait qu'être satisfait du spectacle proposé. La deuxième mi-temps fut à l'inverse de la première.

Caroline Lalart et consort n'arrivaient plus à trouver le cercle adverse et après avoir marqué 42 points en première mi-temps, cela engendrait forcément quelques frustrations. De leurs côtés, les joueuses d'Yves Tekpli grignotaient leurs retards et passaient même devant grâce au trio Elodie Gerard, Stéphanie Dufour et Réjeanne Crail.

Armentières n'avait plus de gaz, et n'arrivait pas à recoller et voyait s'échapper la victoire.

Samedi 19 novembre, les filles iront défier les espoirs du COB Calais en trophée Coupe de France, avant d'enchainer deux déplacements à Charnay puis au CFBB.

Rien n'est joué dans ce championnat, et les filles vous donnent rendez-vous le 10 décembre face à La Tronche Meylan pour la 9ème journée de championnat !


ARMENTIERES – SAINTE SAVINE. 05/11/2016

Après la belle victoire acquise en terre alsacienne, les Armentiéroises accueillaient sur le parquet de Léo Lagrange, Sainte-Savine pour le compte de la 6ème journée de NF1. Le coup d'envoi était donné par Clémentine Lebas, reine des Nieulles 2016.


Les photos de la rencontre

Le début de match voyait les locales imposer leurs rythmes d'entrée de jeu grâce à une percussion de Lauriane Zwolinski et à l'adresse sur les tirs extérieurs de Céline Girard.

Helena Akmouche n'était pas en reste et trouvait le panier dans des situations peu confortables faisant étalage au public de sa qualité de finition.

Cependant les banlieusardes troyennes restaient au contact par l'adresse proche du cercle de Lisa Cloarec et Maud Lesoudard et l'agressivité défensive mise par Fatim Traoré l'aidait à intercepter bon nombre de ballon qu'elle s'empressait de conclure grâce à ses qualités dans le 1 contre 1 balle en main.

A la mi-temps, les SOA étaient devant avec deux petits points (34-32).

Reprise de la seconde période, avec à la baguette Lauriane Zwolinski et Gaétane Merlot qui par leurs lectures de jeu alimentent leurs coéquipières de passes décisives.

Malheureusement pour les joueuses de Stéphane Lalart et de Marc-Antoine Verini, Fatim Traoré et Manon Cuomo sur un tir primé permettent aux visiteurs de passer en tête. Avec deux points d'avance pour Sainte Savine à 21 secondes de la fin, tous les espoirs étaient permis coté locaux, mais Eva Marsac ne marquait pas le dernier tir du match et Sainte Savine remportait ce match.

Prochain rendez vous à domicile samedi 12 novembre à 20h face à Franconville, match très important dans l'optique du maintien.

Supporteurs venez nombreux, les filles auront besoin de vos encouragements !!


GEISPOLSHEIM – ARMENTIERES. 29/10/2016.

Geispolsheim, petit village alsacien de 7000 habitants dans la banlieue de Strasbourg, recevait Armentières pour le compte de 5ème journée.


Eva MARSAC, termine la rencontre avec un panier au buzzer, offrant la victoire à Armentières.

Armentières, avec 1 victoire pour 3 défaites en ce début de championnat, ne faisait pas figure de favoris face aux joueuses de Patrick Lazare qui, chaque année, font très bonne figure en NF1 et qui, avant cette rencontre, avaient déjà remportées 3 matchs.

Début de match avec énormément d'envie de bien faire coté visiteurs, et avec un peu de réussite sur certains tirs primés. Du coté Alsacien, tout était maîtrisé dans ce premier acte grâce à une joueuse, Johanna Ratzel qui déroulait avec une adresse insolente, mais qui se retrouvait vite pénalisée par les fautes.

Le changement de défense mettait à mal le collectif Alsacien, Vincent et Anielak se retrouvaient en échec tandis que les filles de la cité de la Toile excellaient dans le jeu intérieur grâce à Girard, Messi Fouda et Philippon sans compter l'agressivité de nos extérieurs Zwolinski, Marsac and co.

A la mi-temps les nordistes rentraient au vestiaire avec 5 points d'avance (31-36).

La deuxième mi-temps allait donner lieu à un réel mano à mano entre les deux équipes qui se répondaient coup sur coup. Gaétane Merlot, véritable métronome de l'équipe Armentiéroise imposait un impact impressionnant au rebond défensif pour limiter les secondes chances adverses tout comme Salomé Philippon qui allait chercher de précieux rebonds offensifs. Lauriane Zwolinski et Caroline Lalart s'employaient à mettre de l'intensité aussi bien en défense qu'en attaque. Et pour couronner le tout Eva Marsac offrait un véritable récital d'agressivité balle en main pour permettre aux joueuses de Stéphane Lalart d'aborder la dernière minute du match devant au tableau d'affichage.

Cependant une faute à 5 secondes du terme de la rencontre conclu par un lancer franc adverse jetait un coup de froid sur la dizaine de supporteurs Armentiérois qui avaient fait le déplacement. Geispolsheim menait d'un petit point, le ballon était à Armentières avec un temps mort visiteurs.

Sur une sortie d'écran, Eva Marsac (encore elle) attaquait le cercle ligne de fond et marquait au buzzer pour libérer une équipe des SOA qui exultait pour cette première victoire à l'extérieur.

Réaction d'après match avec Eva Marsac :

Match où on ne partait pas favorites, les filles se connaissent bien et jouent ensemble depuis longtemps donc elles ont des automatismes bien rodés. Malgré ça on a réussi à casser leur rythme avec notre défense de zone, ça a été très intensif et on n'a rien lâché dans la difficulté, on a été solidaire et ça fait vraiment plaisir de revenir avec cette victoire qu'on est allé chercher.

Prochain rendez-vous à domicile, samedi 5 novembre à 20h avec la réception de Sainte Savine. Venez nombreux !!!

ARMENTIERES – VILLEURBANNE. 15/10/2016

Pour le compte de la 4ème journée, les SOA recevaient le club de VILLEURBANNE.


les photos

En première mi-temps, les deux équipes se rendaient coup pour coup mais Armentières plus efficace offensivement, regagnait la pause avec 5 points d’avance (27 à 22). Dès le début du 3 ème quart temps, on voyait une équipe rhodanienne revenir sur le parquet avec la ferme intention de durcir leur défense et il n’a pas fallu moins de 3 minutes pour voir Villeurbanne prendre les commandes du match.

Malgré une équipe armentiéroise vaillante jusqu’au bout, c’est Villeurbanne qui empoche la victoire 61 à 54 en finissant mieux les paniers importants quand les filles de la vallée de la Lys se faisait pressante à 3 minutes du terme (-2 pts)


ARMENTIERES – LA GLACERIE. 01/10/2016.
Armentières offre une victoire à son public pour le premier match à domicile

Après une défaite inaugurale à Ifs lors de l’ouverture du championnat, subissant notamment l'intensité des banlieusardes Caennaises, les joueuses de Stéphane Lalart étaient opposées à La Glacerie, ville voisine de Cherbourg à la pointe de la presqu'île du Cotentin.


les photos

L'entame de match était propice aux normandes qui alternaient entre défense tout terrain, zone et défense individuelle ce qui perturbaient les Armentiéroises.

Céline Girard permettait à son équipe de rester au contact grâce à son adresse à mi-distance. Caroline Lalart allait ensuite faire parler la poudre. Par trois fois elle sanctionna la défense par un tir primé en sortie d'écran. Malgré de nombreuses approximations et balles perdues c'est bien les locales qui viraient en tête à l'issue du premier acte.

Le second quart temps vit les deux équipes se rendre coup sur coup, Armentières profitant de son agressivité pour développer du jeu rapide ce qui donnaient un avantage de 4pts pour les locales en rentrant au vestiaire. Mais à la mi-temps, bien difficile pour quiconque de s'adonner à un pronostic tant les deux équipes étaient proche sur cette période de 20 minutes.

Le retour des Glacériennes était marqué de meilleures intentions qui infligeaient un 8/0. Moment choisi par Stéphane Lalart de sortir une défense de zone qui mit à mal le collectif offensif normand. Dans l'incapacité de scorer, les nordistes, elles, régalaient le public de Léo Lagrange grâce à Akmouche, Marsac qui alternait tirs extérieurs et réparations sur la ligne des lancers francs et Merlot malheureuse dans les finitions de près samedi soir mais qui ajustait la mire à longue distance.

Un cinglant 15/0 qui pliait le match et qui vit par la suite les locales gérer leurs avance. Tout ne fut pas parfait mais les noirs mirent l'intensité et l'agressivité pour remporter leur première victoire de la saison, deux éléments qu'il faudra retrouver samedi prochain au Havre, candidat aux play-offs mais surprenant dernier du classement avec deux défaites.


ARMENTIERES – TRITH. 18/09/2016
Dernier match de préparation pour les SOA qui recevaient ce dimanche l'équipe de Trith qui évoluera cette saison en NF2. Privé de Lisa Faurez (cheville) et Juliette Duflo (malade), les locales allaient jouer ce match à 8.



les photos


Armentières démarrait le match en mettant de l'agressivité des deux côtés du terrain, ce qui permettait de développer du jeu rapide et d'alterner sur du jeu placé en attaque. L'intensité défensive mise en place par les joueuses de Stéphane Lalart lors du 1er quart temps empêchait les visiteurs de scorer. A la fin du premier acte, Armentières dominaient les débats 16-11.

Le deuxième acte repartait sur de bonnes bases pour les locales et le coach de Trith était obligé de changer de défense et proposait par la suite une défense de zone. Défense qui perturbait au début les locales qui réussissait néanmoins à s'adapter grâce à la relance du jeu de Lauriane Zwolinski et l'adresse longue distance d'Eva Marsac, Caroline Lalart et Helena Akmouche. L'apport du banc était primordial dans ce deuxième acte, ce qui permettait aux Armentiéroises creuser l'écart avant la pause, 32-20.

De retour des vestiaires, les locales repartaient tambour battant avec de nouveau Eva Marsac et Helena Akmouche qui, dans l'agressivité balle en main, trouvaient des tirs faciles ou se retrouvaient sur la ligne des lancers-francs. Les joueuses extérieures trouvaient des relations avec les intérieures qui malheureusement se retrouvaient en échec sous le cercle. Les collaborations défensives locales mettaient en échec les visiteuses qui n'arrivaient pas à réduire l'écart. A la fin du 3ème quart temps, Armentières accentuaient son écart, 55-34.

L’ultime acte montrait une grosse baisse d’intensité de la part des locales, tant en attaque qu’en défense. Les Thritoises revenaient donc logiquement au score, 15 points à moins de deux minutes de la fin. Stéphane Lalart prenait donc un temps mort afin de remobiliser ces joueuses. Effet immédiat grâce à Gaétane Merlot qui clôturait la marque avec les 7 derniers points du match.

Les filles Armentièroises remportaient donc ce dernier match de préparation 68-46, avant de se déplacer à Ifs la semaine prochaine, pour la 1ere journée de championnat.

ARMENTIERES – VILLENEUVE. 07/09/2016
C’était la première rencontre Armentiéroise sur les parquets de Léo. Et la première à domicile pour cette nouvelle équipe de Nationale 1. Et c’est dans une salle très chaude que les protégées de Stéphane Lalart accueillaient l’équipe Espoirs de Villeneuve d’Ascq qui évolue en Nationale 2. Certes, ce n’était que la deuxième rencontre pour les Armentiéroises, et déjà, les difficultés se faisaient ressentir dès la première période. Sans agressivité, les filles de la vallée de la Lys ne savaient prendre les commandes de la rencontre et restaient derrière à un petit point au bout des 10 premières minutes, 15-16. Une deuxième période sans grande forme ne permettait qu’aux locales de rendre 8 points d’avance à la pause, 29-21. La deuxième mi-temps était plus favorable aux noires et blanche qui se libéraient enfin, pour remporter cette première rencontre à domicile sur le score de 60-39.



Les photos

LES MATCHS AMICAUX DE PREPARATION :